Colle Stic de UHU

L'énervée s'interroge sur l'orthographe du nom de la colle Stic d'UHU et en vient à se demander si l'entreprise n'est pas responsable de la perte des accents circonflexes suite à la dernière réforme.

Yellow Label Tea de Lipton

L'énervée, confiante dans sa quête d'aventures amoureuses, part en expédition à 1500 mètres d'altitude accompagnée de son fidèle thé Lipton qui n'infuse, malheureusement, qu'à 100°C.

Spaghettis courts de Lustucru

L'énervée a demandé à Lustucru si l'entreprise a été fondée grâce à la vente du chat de la Mère Michel.
 
 
Spaghettis courts de Lustucru

Lustucru Frais S.A.S
Service consommateurs
CS 20051
69564 Saint-Genis-Laval Cedex

Objet : réclamation auprès de vos services suite à l'un de vos produits « Spaghettis courts »

Madame, Monsieur,

J'ai accueilli, dimanche dernier et comme de nombreux dimanches par an, mon neveu polyhandicapé de sept ans Timothée. Celui-ci revenait d'une classe verte durant laquelle ses petits camarades et lui ont appris la célèbre chansonnette pour enfants « C'est la Mère Michel qui a perdu son chat ». Tout fier qu'il était, Timmy n'a pas arrêté de la chantonner durant toute la journée. A tel point que cette comptine m'a trotté dans la tête durant une semaine, pendant laquelle je n'ai eu de cesse de me poser la question de savoir d'où ce fameux Père Lustucru m'était familier.

Finalement, tout a pris sens en regardant l'une de vos publicités à la télévision. C'était bien sûr ! Vos fameuses pâtes ! C'est tout naturellement que je me suis demandé s'il n'y avait pas un lien entre le Père Lustucru et votre marque. En y réfléchissant, tout se recoupe ! Le Père Lustucru a répondu à la Mère Michel que son chat n'était pas perdu. Peut-être l'a-t-il tout bonnement volé ? Mais alors quel était son mobile ? C'est la suite de la comptine qui me donne la réponse, il en vient à extorquer des fonds à cette pauvre dame : « Donnez une récompense, il vous sera rendu ». J'appelle cela du chantage ! Dieu que ce Père Lustucru est vénal ! Cela ne m'inspire guère confiance en votre marque.

Enfin, le dernier couplet finit d'achever la faible opinion que j'ai de votre entreprise. Je soulignerai d'abord les mœurs bien étranges de cette madame Michel qui est prête à échanger un baiser contre son chat. Qui sait si elle ne serait pas capable de plus ? J'ai finalement la confirmation de la cupidité du Père Lustucru qui refuse ce baiser et compte, en définitive, procéder à la vente dudit chat.

Cette analyse poussée m'invite donc à vous écrire pour savoir si, oui ou non, votre entreprise a été fondée par le Père Lustucru grâce aux deniers gagnés lors de la vente du chat de la Mère Michel.

Dans l'attente d'une réponse de votre part, je vous prie d'accepter mes salutations les plus corrompues.

L'énervée

L'énervée est en attente de sa réponse

2 réactions

  1. Je suis curieux d'avoir la réponse à cette intéressante interrogation. Niveau éthique ce serait affreux si le chantage était avéré.

  2. Là c'est sur que cela va me tarauder, jusqu'à la réponse du service consommateur!!!

Et vous ?

Hey ! On se suit ?