GrandLait de Candia

L'énervée s'interroge sur les tailles de bouteilles de lait de Candia et veut savoir pourquoi elles s’appellent toutes GrandLait.

Nutella de Ferrero

L'énervée souhaite faire part à Ferrero de la mort de Timmy qui a mangé trop de Nutella.
 
Nutella de Ferrero

Ferrero France
Service consommateurs
B.P. 58
76131 Mont-Saint-Aignan Cedex

Objet : réclamation auprès de vos services suite à l'un de vos produits « Nutella »

Madame, Monsieur,

En voyant votre produit susmentionné en objet de ce courrier dans les étalages de mon supermarché favori lors de mes fameuses courses dominicales, je me rapelle m'être promise de vous relater la folle mésaventure dont je fus victime au début de la présente année. Vous n'êtes pas sans savoir que j’ai dû m’absenter plus de deux ans chez ma sœur pour être au chevet de mon neveu polyhandicapé de sept ans, Timothée. Ce dernier est tombé gravement malade au deuxième semestre 2016 et cet épisode a marqué significativement nombre de mes jours et nuits. Toute l'année 2017 aura donc été jalonnée de hauts et de bas concernant l'état de santé de Timmy et, conséquemment, concernant mon humeur générale. Début 2018, Timmy se voit revigoré et refortifié grâce aux traitements médicamenteux et interventions du corps médical. Il souhaite même fêter cela en consommant votre célèbre pâte à tartiner. Ce que ma soeur et moi validons allègrement. Bien mal nous en a pris.

Toutefois, toute fauchées que nous étions, nous n’avons pu accéder à sa requête que grâce à l’inventivité infaillible du directeur du supermarché de secteur de ma soeur. Grâce à cette, maintenant tristement célèbre, campagne promotionnelle, je réussis donc à obtenir quelques pots en échange de mes lunettes brisées sur le sol, mon baise-en-ville éventré de part en part et mon chignon complètement dépareillé. J’ai laissé les autres clients en venir aux mains grâce à mon habilité et mon adresse extrêmes, me faufilant ainsi subtilement hors de ce tohu-bohu. Je porte tant Timmy dans mon cœur que j’aurai donné ma vie pour lui ramener votre produit tant convoité. Bien mal m’en a pris.

De retour à la maison, les yeux de Timmy sont passés de son vitreux inexpressif habituel à une lueur scintillante d’espoir rarement vue dans son regard. Chaleureusement attendries par ce merveilleux spectacle, ma soeur et moi ne nous inquiétons pas de l'impact de votre produit sur sa santé. Après tout, comment est-ce que votre bon chocolat et vos délicieuses noisettes peuvent lui faire du mal quand on regarde ce merveilleux éclat lumineux dans ses pupilles ? Bien mal nous en a pris.

Les conséquences de la maladie auto-immune du fils de ma sœur se sont gravement empirées à partir de ce jour. Cette affection a la particularité de rendre fortement fragiles les parois des artères de mon neveu et la teneur importante d’huile de palme et de sucre présents en grande quantité dans votre produit auront été le coup fatal terminant sa vie au terme de longs mois de souffrances pendant lesquels médecins et famille ne purent rien faire. Dorénavant, Timmy n’est plus.

Que vous pratiquassiez la déforestation massive en vue de produire l'huile de palme et le sucre apparement nécessaires à la confection de votre produit, quitte à détruire les habitats naturels des orangs-outangs, soit. Que des soupçons d'eslavage d'enfants dans les pays en développement pour la culture du chocolat pèsent sur votre entreprise, passe encore. Mais que mon neveu soit fatalement impacté par la consommation de votre pâte choque mon âme de consommatrice au plus profond d'elle. Aucun bon de réduction ou échantillon gratuit ne saura être à la juste hauteur de ma perte alors sachez, par la présente, que je décide, et ce jusqu'à nouvel ordre, de ne plus consommer les produits de votre marque.

Dans l’attente d’une réponse de votre part, je vous prie d’accepter mes salutations les plus visqueuses.

L'énervée

L'énervée est en attente de sa réponse

Soyez le premier à réagir

Hey ! On se suit ?